Du 6 au 12 août, un camp d’été international pour protester contre l’industrie nucléaire en France et dans le monde

Du 6 au 12 août, le Camp d’été international et antinucléaire avait lieu près de Narbonne, dans l’Aude. Pendant une semaine, tentes et débats ont animé un domaine paisible où de jeunes oliviers côtoient le thym sauvage. À quelques encablures de l’usine de conversion d’uranium Orano (ex-Areva) située à Malvési, la centaine de participants et les 17 nationalités représentées sont venues échanger sur l’usage civil et militaire de l’énergie nucléaire et les problématiques qu’il soulève. Pourquoi certains (…)


Nos communiqués de presse

/
,
,

CONTINUER À LIRE

Hiroshima-Nagasaki : 73 ans après, le désarmement nucléaire est toujours urgent !

Du 6 au 9 août 2018, des jeûnes-actions pour exiger le désarmement nucléaire sont organisés dans plusieurs villes de France (Paris, Dijon, Tours, Narbonne, Mont Saint-Michel, Cherbourg et Brest) et dans cinq autres pays (Allemagne, États-Unis, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et Togo). Les participants se réuniront en solidarité avec les victimes des bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki et celles des essais nucléaires. Cette fois-ci, les rassemblements auront une dimension particulière, (…)


Nos communiqués de presse

/
,
,
,

CONTINUER À LIRE

Multiples infractions à la centrale nucléaire de Chinon : la cour d’appel d’Orléans confirme la condamnation d’EDF

Le 29 mai 2018, la cour d’appel d’Orléans a confirmé la condamnation d’EDF pour plusieurs infractions à la réglementation des installations nucléaires. Pour le Réseau “Sortir du nucléaire“ (qui est à l’origine de la plainte) et les collectifs « Sortir du nucléaire Touraine » et « Sortir du nucléaire Loire et Vienne » , cette condamnation est amplement méritée au regard de la gravité des faits. En 2013, lors d’une inspection menée à l’occasion d’un chantier de maintenance sur le réacteur B1 de la (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

Du 27 juillet au 27 août, une marche d’un mois pour questionner et remettre en question l’énergie nucléaire

Du 27 juillet au 27 août 2018, La Grande Marche « Nucléaire en questions » de La Hague à Paris traversera plusieurs départements français, à vélo ou à pieds. Pendant un mois et trente étapes, les participant.e.s organiseront des débats et tenteront de défricher des pistes de réponses aux nombreuses questions que posent le nucléaire et la transition énergétique. Le Réseau “Sortir du nucléaire“ soutient l’initiative et appelle à rejoindre la marche. Le départ s’effectuera de Beaumont Hague et son usine (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

1775 anomalies sur des pièces en service sur des réacteurs nucléaires ! Une communication d’EDF bien discrète pour étouffer le scandale des dossiers falsifiés à l’usine du Creusot

Le scandale des dossiers falsifiés de l’usine du Creusot ne doit pas être étouffé ! Alors que cette usine de Framatome vient officiellement de reprendre ses activités après deux années d’interruption, le Réseau “Sortir du nucléaire“ souhaite attirer l’attention sur le nouveau décompte des malfaçons concernant des pièces qui y ont été produites. Publié bien discrètement, celui-ci appelle de nombreuses questions. Des anomalies et non-conformités en pagaille En 2015, en réponse à la découverte des malfaçons de (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Nouveau retard pour l’EPR de Flamanville, nouveau report de l’arrêt de Fessenheim : le gouvernement cautionne la dérive d’EDF

EDF vient d’annoncer le report de l’ouverture de l’EPR de Flamanville, avec un chargement de combustible désormais prévu au 4ème semestre 2019. Un tel décalage était plus que prévisible, au regard des malfaçons qui pullulent sur le chantier, et ne sera sans doute pas le dernier. Comme le montre l’affaire des soudures défectueuses de l’EPR – pour laquelle le Réseau « Sortir du nucléaire » et Greenpeace viennent de porter plainte -, les malfaçons, mais aussi les contrôles déficients, semblent revêtir un (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

Soudures défectueuses sur le chantier de l’EPR de Flamanville : le Réseau “Sortir du nucléaire“ et Greenpeace France portent plainte

Voici quelques mois, des soudures défectueuses ont été détectées sur des tuyauteries du circuit secondaire de l’EPR de Flamanville ; plus d’un tiers d’entre elles seraient concernées. Ce 18 juillet 2018, le Réseau “Sortir du nucléaire“ et Greenpeace France déposent plainte à ce sujet contre EDF, Framatome et contre X pour 10 infractions devant le procureur de la République de Cherbourg. En effet, les industriels ont laissé fabriquer et installer sur le chantier ces tuyauteries dont les soudures ne (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Un an après l’adoption du Traité d’interdiction des armes nucléaires par l’ONU, la France doit signer le texte !

Ce samedi 7 juillet 2018, le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) fête le premier anniversaire de son adoption par une écrasante majorité de 122 États à l’ONU. Ce traité – qui prévoit l’interdiction d’employer, de fabriquer, de stocker et de menacer d’utiliser des armes nucléaires – est entré dans sa phase de ratification depuis le 20 septembre dernier. Depuis son adoption par l’ONU à New York le 7 juillet 2017, une soixantaine d’États ont signé le texte et dix l’ont déjà ratifié. Dans une (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires : des conclusions urgentes doivent être tirées !

La Commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires publie aujourd’hui son rapport définitif. Le Réseau “Sortir du nucléaire“ (qui a été auditionné dans ce cadre) salue le travail effectué. Toutefois, il est temps d’en tirer les conclusions qui s’imposent : au vu de l’état des risques, des mesures d’accompagnement ne suffiront jamais à garantir la sûreté et la sécurité. La seule protection possible réside dans un arrêt le plus rapide possible des installations (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

La centrale nucléaire de Cruas-Meysse a pollué les eaux souterraines ! Trois associations portent plainte contre EDF

En mai 2018, une concentration en tritium (substance radioactive provenant de la réaction nucléaire) 20 fois supérieure à la normale a été détectée dans le captage d’eau potable de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche). Le Réseau “Sortir du nucléaire“ et les associations SDN Sud Ardèche et FRAPNA Ardèche portent aujourd’hui plainte contre EDF, qui a tenté de minimiser cette pollution radioactive. Cette pollution ne fait que s’ajouter à une multitude de dysfonctionnements sur le site de (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE