Feu vert pour le générateur de vapeur défectueux de Fessenheim 2 : l’Autorité de sûreté nucléaire se soumet à EDF

Après deux ans d’arrêt, le réacteur n°2 de Fessenheim va être autorisé à redémarrer : l’Autorité de sûreté nucléaire vient aujourd’hui de revenir sur la suspension du certificat d’épreuve d’un de ses générateurs de vapeur, qui présentait pourtant des défauts rédhibitoires qui lui avaient été dissimulés. Cette décision inacceptable est un signe de plus de la soumission de l’ASN aux industriels.
Le 18 juillet 2016, l’Autorité de sûreté nucléaire avait suspendu le certificat d’épreuve d’un générateur de vapeur équipant (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

Fukushima, 7 ans de catastrophe – N’attendons pas un accident en France, sortons du nucléaire !

Ce 11 mars 2018 marquera les 7 ans de la catastrophe de Fukushima. Alors que le risque d’accident n’a jamais été aussi élevé en France, une mobilisation importante est prévue pour exiger une sortie du nucléaire en urgence. Elle sera par ailleurs suivie par la tournée en France de Naoto Kan, Premier ministre japonais en exercice lors de l’accident de Fukushima.
Fukushima, 7 ans de catastrophe
Alors que le monde s’apprête à commémorer les 7 ans de l’accident de Fukushima, la catastrophe continue à se (…)


Nos communiqués de presse

/
,
,

CONTINUER À LIRE

Fuite radioactive à la centrale nucléaire du Bugey : quatre associations portent plainte

En décembre 2017, une fuite radioactive a été détectée à la centrale nucléaire du Bugey, à 35 km de Lyon. Quatre associations portent plainte et en appellent à l’arrêt immédiat de la centrale, qui cumule les risques de toute sorte.
Le 20 décembre 2017, EDF a détecté une concentration anormale de tritium dans un piézomètre (tube permettant l’accès à la nappe phréatique) sur le site de la centrale nucléaire du Bugey. La concentration de cette substance radioactive, qui peut provoquer de graves dommages à l’ADN, (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

Arrêtés liberticides adoptés en vue d’une rencontre à Bure : s’organiser contre un projet dangereux et imposé devient un délit !



Alors que doit se tenir ce week-end à Bure une rencontre prévue de longue date entre comités d’opposant.e.s à CIGÉO venus de toute la France, la préfète de la Meuse a adopté jeudi à 23 h une série d’arrêtés liberticides.


À compter du 2 mars et jusqu’au 5 mars, il est interdit de manifester à Bure, Mandres-en-Barrois et dans les villages limitrophes. Il est également interdit de circuler en voiture et stationner (sauf pour les véhicules des résident.e.s) à Bure et Mandres-en-Barrois, et de circuler à pied sur (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

Perquisition à Bure : le Réseau “Sortir du nucléaire“ dépose plainte pour violation de domicile

Ce matin, suite à l’expulsion du Bois Lejus, des gendarmes sont entrés par la force dans la Maison de Résistance de Bure. Fracassant les portes et fenêtres, ils ont forcé avec brutalité les personnes qui s’y étaient réfugiées à sortir. Ils ont ensuite procédé à une perquisition des lieux, tout cela sans l’assentiment des habitants de la maison, sans décision du juge des libertés et de la détention et hors la présence des habitants, de représentants de ceux-ci ou de témoins.
Le Réseau “Sortir du nucléaire“, (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

Expulsion en cours dans le Bois Lejus

Le Réseau « Sortir du nucléaire » dénonce fermement l’opération d’expulsion en cours dans le Bois Lejus, près de Bure, où des militant.e.s occupent la forêt pour empêcher sa destruction par l’Andra.
Cette expulsion, menée par une centaine de gendarmes, survient le jour même de la visite de Sébastien Lecornu en Meuse et Haute-Marne : voilà donc la conception du « dialogue » et de la « concertation » du gouvernement, qui impose un projet par la force, faisant fi d’une contestation large et justifiée ! Comment (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

EDF projette de construire une piscine-poubelle nucléaire géante à Belleville-sur-Loire au lieu d’arrêter de produire des déchets ingérables !

Le 13 février 2018, le site Reporterre a révélé le nouveau projet démentiel d’EDF. Dans la perspective de la prolongation du fonctionnement des réacteurs nucléaires et pour désengorger les quatre bassins de l’usine de La Hague où sont entreposés les combustibles usés, l’électricien souhaite construire une nouvelle « piscine de désactivation » géante près de la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher). Nous condamnons fermement ce projet imposé, dangereux et coûteux. Plutôt que de créer une nouvelle poubelle, (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

EDF condamnée pour sa gestion chaotique des déchets radioactifs à la centrale de Cruas

Ce 9 février 2018, le tribunal de police de Privas a condamné EDF pour sa gestion inquiétante des déchets à la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche), des équipements contaminés s’étant retrouvé dans une benne de déchets conventionnels. Cette condamnation fait suite à une action en justice engagée par le Réseau “Sortir du nucléaire“, où France Nature Environnement, la FRAPNA Ardèche, Sortir du nucléaire Sud-Ardèche et Stop Nucléaire 26-07 se sont également portées parties civiles. Pour les associations, cette (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

Soutien aux opposants à CIGÉO convoqués au tribunal le 13 février

Le 13 février 2018, trois opposants au projet CIGÉO d’enfouissement de déchets radioactifs à Bure sont convoqués au tribunal correctionnel de Bar-le-Duc. Deux sont jugés en rapport avec la chute du mur construit illégalement par l’Andra en juillet 2016 dans le Bois Lejuc, le troisième pour avoir soi-disant « attenté à l’honneur » d’un commandant de gendarmerie.
Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement la criminalisation de ces militants et appelle à venir les soutenir massivement lors du (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE