PRIX NOBEL POUR L’ABOLITION DES ARMES NUCLEAIRES

Le prix Nobel de la paix 2017 vient d’être attribué ce 6 octobre 2017 à ICAN, la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (International Campaign to Abolish Nuclear weapons). Il couronne les efforts de centaines d’ONG du monde entier qui ont abouti à l’adoption, le 7 juillet 2017, du traité d’interdiction des armes nucléaires, par 122 pays membres de l’Onu.
« Nous vivons dans un monde où le risque que les armes nucléaires soient utilisées est plus élevé qu’il ne l’a été depuis (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Historique : un Prix Nobel de la Paix pour l’abolition des armes nucléaires

Le prix Nobel de la paix 2017 vient d’être attribué ce 6 octobre 2017 à ICAN, la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (International Campaign to Abolish Nuclear weapons). Il couronne les efforts de centaines d’ONG du monde entier qui ont abouti à l’adoption, le 7 juillet 2017, du traité d’interdiction des armes nucléaires, par 122 pays membres de l’Onu.
« Nous vivons dans un monde où le risque que les armes nucléaires soient utilisées est plus élevé qu’il ne l’a été depuis (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Rapport d’expert sur l’exploitation de l’uranium au Cameroun

Eric ETOGA FOUDA, juriste camerounais, spécialisé sur les questions d’extraction de minerai, nous a transmis un rapport dans lequel il s’inquiète des perspectives d’exploitation de l’uranium dans son pays qui possède de nombreux gisements.
Au vu des risques sanitaires incommensurables pour les populations locales (à partir des conséquences analysées de ce qui s’est passé au Niger notamment), de la chute du prix drastique de ce minerai de plus en plus abandonné par les industriels, Éric Etoga (…)


Blog de campagne

/
,

CONTINUER À LIRE

Tricastin : mise à l’arrêt de la centrale et non-reprise des activités de deux installations d’Areva

Ce jeudi 28 septembre 2017, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a demandé à EDF de mettre à l’arrêt dans les plus brefs délais la centrale nucléaire de Tricastin, et à AREVA de ne pas remettre en service deux de ses installations (Comurhex 1 et W) sur le même site, en raison des risques de ruptures de digue en cas de séisme.
Le site nucléaire de Tricastin est un des plus importants sites nucléaires d’Europe. En plus de la centrale, il compte de nombreuses installations, civiles et militaires, et (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

Le 30 septembre, manifestons à St Lô contre l’EPR !

Alors que l’Autorité de sûreté nucléaire pourrait valider la mise en service de la cuve de l’EPR de Flamanville malgré des défauts attestés, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à rejoindre la manifestation organisée par la Coordination Antinucléaire Ouest à St-Lô le 30 septembre. Rendez-vous à 14h30 sur la place de la Mairie.
Une procédure de validation inacceptable
D’ici à la fin novembre, l’ASN semble déterminée à rendre un avis positif sur l’état de la cuve de l’EPR de Flamanville, alors même que la (…)


Nos communiqués de presse

/
,
,

CONTINUER À LIRE

Accident nucléaire de Mayak : 60 ans après, la catastrophe est toujours à l’œuvre

Le 29 septembre 1957, s’est produit un des plus graves accidents nucléaires de l’histoire : l’explosion d’un conteneur de déchets radioactifs sur le complexe nucléaire de Mayak, dans l’Oural. 60 ans après, les conséquences de cette catastrophe méconnue continuent de se déployer. À l’occasion du 60ème anniversaire de cette catastrophe, le Réseau “Sortir du nucléaire“ manifeste sa solidarité avec ses victimes et ceux qui les défendent.
Un accident nucléaire méconnu
C’est sur le complexe nucléaire de Mayak, près (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

Alerte – perquisitions à Bure

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement la perquisition en cours à la Maison de Résistance de Bure, la gare de Luméville et au domicile de militants.
Depuis 6h20 du matin, une quarantaine de gendarmes sont entrés dans la Maison de Résistance, fracturant la porte au pied de biche. Ils ont également brisé des vitres de véhicules et caravanes tout autour. Une quinzaine de gendarmes serait présente à la Gare de Luméville. Le domicile d’un autre militant à Commercy a également été perquisitionné et (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Alerte – perquisition en cours à Bure

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement la perquisition en cours à la Maison de Résistance de Bure, la gare de Luméville et au domicile de militants.
Depuis 6h20 du matin, une quarantaine de gendarmes sont entrés dans la Maison de Résistance, fracturant la porte au pied de biche. Ils ont également brisé des vitres de véhicules et caravanes tout autour. Une quinzaine de gendarmes serait présente à la Gare de Luméville. Le domicile d’un autre militant à Commercy a également été perquisitionné et (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Gestion calamiteuse à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire : EDF devra rendre des comptes à l’ASN… et à la justice !

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décidé de placer sous surveillance renforcée la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, dans le Cher. Une annonce des plus inquiétantes dans un contexte où les installations nucléaires vieillissent et où les scandales s’accumulent. Les associations Réseau “Sortir du nucléaire“ et SDN Berry-Giennois-Puisaye, qui avaient déjà porté plainte en 2015, envisagent d’agir en justice une nouvelle fois.
Centrale nucléaire de Belleville : l’ASN tire la sonnette d’alarme
L’ASN a (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

Situation explosive à l’usine Areva de La Hague : le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à mettre fin au « retraitement » du combustible nucléaire

Dans son édition du 13 septembre 2017, le Canard Enchaîné alerte sur d’inquiétants problèmes de sûreté à l’usine Areva de la Hague, dans le Cotentin, où est pratiqué le « retraitement » du combustible nucléaire usé. Ainsi, selon des rapports d’inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire, Areva ne serait pas à même, en cas de panne du système de ventilation, de prévenir une explosion d’hydrogène dans l’installation où est traité le plutonium !
Ces informations sont rendues publiques sur fond de « non-respect des (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Soutien à Jean-Pierre Simon, agriculteur poursuivi en justice pour avoir aidé les opposants à l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure

Jean-Pierre Simon, agriculteur à Cirfontaines (Meuse), est convoqué le 12 septembre au tribunal de Bar-le-Duc. Son crime ? Avoir mis son matériel agricole à disposition des personnes qui, en juin et juillet 2016, ont occupé le Bois Lejuc, près de Bure, où l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) avait commencé des travaux illégaux, préalables à la construction du site d’enfouissement.
Le Réseau “Sortir du nucléaire“ et la Confédération Paysanne réaffirment leur soutien à (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

Le gouvernement doit se prononcer en urgence sur l’abandon du projet CIGÉO à Bure !

Aux côtés des associations locales, qui ont déjà interpellé Nicolas Hulot dans une lettre ouverte, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle le gouvernement à se prononcer en urgence sur l’abandon du projet CIGÉO à Bure.
Les risques liés à ce site d’enfouissement, désormais mis en exergue par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire lui-même, sont désormais connus de tous. Risque d’incendie et d’explosions souterrains, architecture qui ne permet pas de limiter les rejets radioactifs, interrogations sur (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE