Un verger prend racine dans l’Est !

Le verger de l’Est, aussi appelé affectueusement « La Bande de Gazon », est né en Octobre 2017 des liens unissant des habitant.e.s de la ZAD à des membres d’épiceries autogérées du pays Nantais. Alors que la parcelle occupée par le verger suscite les convoitises, nous réaffirmons notre ancrage en ces lieux. Dans Nantes et sa région, plusieurs épiceries (GASE) et groupements d’achats autogérés ont vu le jour ces dernières années. Ces initiatives offrent une alternative aux rayons de la grande distribution (…)


Appels et textes

/

CONTINUER À LIRE

Appel depuis la ZAD de Notre-Dame-des-Landes à une mobilisation urgente pour empêcher le démarrage de l’EPR de Flamanville

Ceci est un message adressé à tous les comités de soutien NDDL, nous avons arrêté ensemble la construction d’un aéroport, à présent nous vous proposons d’empêcher d’urgence le démarrage de l’EPR Le 13 octobre lors de la Marche pour le Climat nous appelons tous les comités de soutien NDDL à demander que le programme criminel de l’EPR soit définitivement stoppé. Nous vous proposons de faire des pancartes ou banderoles pour rappeler que l’énergie nucléaire n’est pas une alternative crédible aux autres (…)


Anti nucléaire -THT- Bure

/

CONTINUER À LIRE

ENDE GELANDE – STOP AU CHARBON-PROTEGEONS LE CLIMAT

https://www.ende-gelaende.org/fr/ Campagne d’actions passées et à venir contre le charbon et pour la protection du climat Sauvons la forêt de Hambach par une sortie immédiate du charbon en Allemagne La préservation de la forêt de Hambach est une mesure immédiate en faveur de la justice climatique : un signal fort, localement comme globalement. Tout le monde sait que le charbon doit rester sous terre afin éviter de renforcer la crise climatique. RWE continue pourtant à détruire la forêt et par là (…)


Autres luttes contre l’aménagement capitaliste du territoire

CONTINUER À LIRE

La phrase du jour : « Ne signons plus d’accords commerciaux avec les puissances qui ne respectent pas l’accord de Paris [sur le climat] »

C’est ce qu’a déclaré, mardi 25 septembre à New-York (USA), le président de la République Emmanuel Macron devant l’Assemblée générale annuelle des Nations unies, sans jamais citer les Etats-Unis sortis de l’accord climatique en 2017. Le président …

CONTINUER À LIRE