Association pour un avenir commun dans le bocage (AACB) – 1ère Assemblée générale

L’Association « Pour un avenir commun dans le bocage » a été déposée en
préfecture fin mars avant le premier rendez-vous de la délégation
commune du mouvement, après une longue période de réflexion commencée
bien avant l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport. Elle a été
imaginée pour pouvoir représenter au maximum l’ensemble du mouvement,
dans la perspective de l’avenir (comme son nom l’indique) (et voir
statuts joints)

Cinq personnes ont signé en préfecture comme représentants de cette
association.

Il est maintenant grand temps (et avant le début de l’été) que
l’association se structure, collecte des adhésions (personnes physiques
ET personnes morales) et travaille à la réalisation de ses objectifs.
voir pj

Word - 30.5 ko
OpenDocument Text - 37.1 ko

C’est pourquoi nous invitons toutes les personnes intéressées à
l’Assemblée générale qui aura lieu vendredi 22 juin à Bellevue (siège de
l’Association) sous le hangar de l’Avenir, à 20h15.

odj :

- présentation de l’association, de ses statuts (et éventuellement si
c’est pret, proposition du règlement intérieur)

- invitation à adhésions, élection/désignation pour compléter la
collégiale et installer un secrétariat

- point sur la situation sur la zad

- projets d’activités (et budget afférent) pour l’été et l’automne :
soutien aux COP
mobilisations et soutiens pour les projets non encore validés, et pour
le renouvellement des COP après décembre (les choses seront certainement
calées bien avant)
éventuellement questions autour du rachat des terres achetées par le
Conseil Général
plus le pot… de naissance, bien sûr.

Cet ordre du jour sera adopté, complété… en début de séance

Pour les cinq membres actuels de la « collégiale »
Geneviève Coiffard
Olivier Geffray
Jean-Baptiste Hutin
Angelique Lambert
Benjamin Rochefort

Lien de l’article : http://zad.nadir.org/spip.php?article5959

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.