Pollution de l’eau potable au tritium : pour protéger la population, des mesures doivent être prises en urgence !

Le 17 juillet 2019, l’ACRO a rendu publique une carte faisant état de la contamination au tritium de l’eau potable de nombreuses communes, notamment dans les vallées de la Seine et de la Loire. Pour le Réseau “Sortir du nucléaire“, ces données appellent une réponse des autorités. Elles mettent en évidence la vulnérabilité de millions de personnes et renforcent la nécessité d’une sortie du nucléaire pour protéger les populations de cette pollution quasi-quotidienne.

Plus de 6 millions de personnes boivent de (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Greenpeace France assignée en justice suite à des actions sur des transports radioactifs : le Réseau « Sortir du nucléaire“ dénonce une attaque absurde et liberticide

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement les attaques en justice lancées par deux filiales d’Orano (ex-Areva), TN International et Lemarechal Célestin, à l’encontre de Greenpeace France. Pour visibiliser les transports nucléaires qui parcourent la France, l’ONG avait aspergé de peinture un train et un camion chargés de matières radioactives. En réponse, les deux entreprises l’ont assignée en référé et exigent que toute personne associée à Greenpeace soit désormais interdite d’approcher des convois ! (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

La cuve de l’EPR ne doit pas être mise en service ! Audience au Conseil d’État le 3 juillet 2019

Le Réseau “Sortir du nucléaire“, Greenpeace France, le CRILAN et STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs ont déposé un recours devant le Conseil d’État pour faire annuler l’avis puis l’autorisation donnés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour la mise en service de la cuve du réacteur EPR de Flamanville. L’affaire sera examinée le 3 juillet 2019, à partir de 14h, au Conseil d’État.

Une autorisation qui n’aurait jamais dû être accordée

Dès 2005, l’ASN a alerté Areva NP (maintenant Framatome) et EDF des mauvaises (…)


Nos communiqués de presse

/
,

CONTINUER À LIRE

Loi énergie climat : En Marche pour un soutien aveugle au nucléaire !

Alors que doit se terminer aujourd’hui le vote à l’Assemblée Nationale sur la Loi Énergie Climat, le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce l’irresponsabilité de la majorité des parlementaires présents, ainsi que du ministre François de Rugy. Non contents d’acter un dangereux report de l’échéance de réduction de la part du nucléaire, ils ont refusé les garde-fous les plus élémentaires en matière de protection des populations et des budgets.
L’objectif premier de cette loi était de repousser de 10 ans l’échéance (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Soutien à l’association Ecodefense, victime de la répression des autorités russes

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ alerte sur la situation traversée par l’ONG russe Ecodefense. Fondée en 1989, particulièrement investie contre la construction de centrales nucléaires et le trafic de déchets radioactifs, et pour la lutte contre le changement climatique, Ecodefense compte parmi les plus anciennes associations environnementales russes. Elle est aujourd’hui plus que jamais menacée par la répression exercée par les autorités russes.
Alexandra Koroleva (photo Ecodefense) En 2014, suite à (…)


Nos communiqués de presse

/
,
,

CONTINUER À LIRE

Soudures défectueuses de l’EPR de Flamanville : il faut tirer les conclusions du comportement d’EDF et abandonner le chantier !

Dans un courrier du mercredi 19 juin adressé à EDF, l’Autorité de sûreté nucléaire a confirmé qu’EDF devra réparer sans attendre huit soudures défectueuses traversant l’enceinte de confinement de l’EPR de Flamanville. Après avoir tenté de jouer le fait accompli et proposé de laisser ces soudures en l’état, EDF suggérait un stratagème pour démarrer à tout prix son réacteur en 2020 : n’effectuer les réparations qu’en 2024, alors qu’il serait déjà en fonctionnement ! Contrairement à ce qui s’était passé avec la (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Surveillance citoyenne de la radioactivité dans les eaux de la Loire et de la Vienne : contamination anormalement élevée à Saumur en janvier 2019

Communiqué du 17 juin 2019

Plusieurs associations du bassin de la Loire réunies dans le Collectif Loire Vienne Zéro Nucléaire ont mis en place en 2017, avec le laboratoire indépendant de l’ACRO, un suivi de la radioactivité dans les cours d’eau et dans l’eau de consommation. Un premier bilan est publié ce jour.

Le principal radioélément retrouvé dans les eaux de la Loire et de la Vienne est le tritium, hydrogène radioactif, rejeté en grande quantité par les centrales nucléaires. Les rejets se cumulent (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Loi énergie climat : le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle les parlementaires à la responsabilité

Alors que les discussions sur la « loi énergie climat » commencent mardi en Commission des Affaires Économiques de l’Assemblée Nationale, le Réseau “Sortir du nucléaire“ interpelle les députés dans un courrier pour les avertir des risques qu’entraînerait le vote de ce texte en l’état.

L’article 1 de cette loi propose en effet, pour régulariser une Programmation Pluriannuelle de l’Énergie actuellement illégale, de repousser à 2035 – au lieu de 2025 – l’échéance prévue pour atteindre la réduction à 50% de la (…)


Nos communiqués de presse

CONTINUER À LIRE

Remise du Trophée de la cuve la plus fissurée à la centrale du Tricastin

Ce samedi 1er juin, EDF s’est vu décerner le Trophée de la cuve la plus fissurée, pour celle du réacteur n°1 de la centrale de Tricastin. La remise a eu lieu à l’espace d’information du public EDF du Tricastin, en présence de représentants des associations Stop Tricastin, Greenpeace et Réseau « Sortir du nucléaire ».

“Avec ses 20 fissures , le trophée de la cuve la plus fissurée ne pouvait échapper à celle du réacteur n°1 de Tricastin.” dit Alain Volle porte-parole de l’association Stop Tricastin, qui (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE

Pas de blanchisserie nucléaire au bord de la Marne ! Des associations et 101 habitant.es déposent un recours en référé contre le projet de laverie d’Unitech à Suzannecourt (52)

Des associations, dont le CEDRA (Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs) et le Réseau « Sortir du nucléaire », viennent de déposer un recours en référé contre un arrêté accordant un permis de construction d’une laverie nucléaire à Suzannecourt en Haute-Marne. Ce recours est également soutenu par 101 personnes habitant dans un périmètre de 5km autour du lieu choisi pour l’implantation du projet.

Ce projet de blanchisserie nucléaire, soutenu par la société Unitech services, serait destiné à (…)


Nos communiqués de presse

/

CONTINUER À LIRE