Samedi 14 juillet à 19h Concert au champ des…

Samedi 14 juillet à 19h
Concert au champ des vieux fourneaux

UN 14 JUILLET DE RENCONTRES, D’ÉCHANGES ET DE FÊTE LOIN DES DRAPEAUX
SUR LA ZAD DE NOTRE-DAME-DES-LANDES : ON SE RELÈVE !

Soyons nombreuses et nombreux ce samedi dès ce samedi pour ce rassemblement festif et d’échanges, ainsi que lors des prochains rendez-vous de l’été, pour que vive la ZAD et le bocage !

Concert :
Ibex walia (Ethio-Jazz)
VK1
la Rural (rap)
Francis HP (rap)
Kalune (slam engagé)
DJ set

entrée libre
bouffe, bar, camping sur place

Plus d’infos voir : zadenvies.org


Nous sommes aujourd’hui jeudi 12 juillet au milieu des Vieux
Fourneaux. Il y a trois mois ce champ était saturé de lacrymos et nous
y défendions des lieux de vie, de culture, de rencontre, contre des
chars et des escadrons.

Trois mois plus tard la gendarmerie fait encore quelques rondes
journalières et nous sommes au début du rassemblement « ZadenVies »,
premier d’un long été de mobilisations essentielles pour reprendre
de la force, du sens et de la joie à défendre ce qui se crée ici.

Depuis les opérations de destruction du printemps et avant que les
terres occupées ne soient réattribuées plus durablement, c’est en
effet le premier moment large où nous pouvons nous retrouver. Pour se
rappeler la force que nous avons eu ensemble. Pour prendre le temps de
parler d’avenir avec toutes les personnes qui veulent soutenir ce qui
se passe ici. Pour expliquer aussi à celles qui s’interrogent ce qui
s’est fait et ce qui se veut toujours, même si l’Etat cherche à le
dissoudre. Pour que toutes celles qui ailleurs se défendent contre la
dégradation de nos vies et travaillent à créer une autre société
puissent en parler et le montrer.

Nous sommes nombreuses dans ce cas : la diversité et la richesse des
conférences, discussions, concerts, ateliers que nous avons pu
rassembler en deux mois en témoigne. Et lors de chacune de ces
activités c’est autant de rencontres : de personnes qui font vivre
des combats et des alternatives partout, et qui voient ici un moyen
d’aller plus loin dans ce qui se freine ailleurs, quand nous voyons
autant à rejoindre et soutenir.

La Zad est un bien commun des luttes et des alternatives. Sur ces 1600
hectares c’est la possibilité de sortir des terres de la spéculation
pour les rendre à l’usage collectif, de garder un lieu d’accueil
sans condition, la possibilité de produire, cuisiner, construire,
transmettre des savoirs pour toutes et tous. Qui au fond ne souhaitait
que la fin d’un aéroport ? Ce que la lutte et la vie ici ont créé
ce sont des bases pour la suite. C’est ce que nous sommes nombreux-ses
à avoir défendu, et c’est tout ce que nous risquons de perdre dans
l’année.

En octobre en effet un comité de pilotage exceptionnel, composé de
représentants de la préfecture, des organismes étatiques chargés du
foncier, de syndicats agricoles et d’élus locaux va décider de la
suite à donner aux conventions d’occupations précaires qui assurent
un sursis tout politique à une partie des terres occupées. A ce
moment-là c’est une bonne partie de ce qu’il reste ici de base
d’organisation, de culture et de vie qui sera probablement remplacé
par des installations agricoles individuelles, détruisant la diversité
et le partage de cette zone. Il y a quelques possibilités pour
l’éviter (propriété collective des terres, mutualisation des baux,
etc.) mais toutes sont refusées pour le moment, et le resteront sans
une mobilisation diverse et massive.

SOYONS NOMBREUSES ET NOMBREUX DÈS CE SAMEDI POUR UN RASSEMBLEMENT
FESTIF ET D’ÉCHANGES, AINSI QUE LORS DES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE
L’ÉTÉ, POUR QUE VIVE LA ZAD ET LE BOCAGE !

Programme des ateliers, concerts, discussions… sur : ZADENVIES.ORG [1]

Autres mobilisations à venir sur : ZAD.NADIR.ORG [2]




Lien de l’article : http://zad.nadir.org/spip.php?article6033

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés